Marcoleptique

BIOGRAPHIE

L’histoire commence par une rencontre avec une professeur d’arts plastiques au collège fin des années 80. Élève dissipé, perdu dans l’institution scolaire, Marcoleptique se passionne pour cet enseignement et découvre alors une fenêtre, une issue. Il se lance dans des études d’infographie, se spécialise dans la typographie et le graphisme où il acquiert une technicité et une maîtrise du dessin. Avec les premiers cours d’Histoire de l’art il découvre certains grands noms Bosh, Archimboldo, Escher, Soutine, Ernst, Bacon… et entame un chemin inspiré par les surréalistes. Talent et sensibilité ne tardent pas à s’exprimer : aquarelle, sculpture et peinture sont autant de supports qui permettent à cet artiste de composer des œuvres percutantes, fortes des messages satiriques qui mettent en joue les incohérences de notre société. Une bonne dose de cynisme, des mises en scène sarcastiques, des couleurs vives donnent à ses tableaux une dimension fantasmatique. Marcoleptique se distingue par une perception incisive du monde extérieur que sert sa peinture avec efficacité. Après avoir vécu et exposé sur Paris, dans des lieux atypiques, c’est dans le sud-est de la France qu’il a présenté au public pour la première fois la série iconique sur les animaux avant d’être repéré par un des organisateurs du Sm’art (festival d’art contemporain d’Aix-en-Provence) où il a exposé en 2017. En 2018, il quitte les toiles pour travailler sur des supports anciens (livres, puis cartes, planches d’anatomies, partitions…) à travers ses différentes séries présentes sur ce site. Depuis 2019 Marcoleptique se dédie au travail artistique à plein temps, et participe à de nombreuses expositions partout en France.

La goutte au nez

Mucus

David et Goliath